Absolute Greatest

Absolute Greatest

Sortie le 16 novembre 2009 en Europe, “Absolute Greatest” regroupe 20 des plus grands tubes de Queen.
La compilation est sortie un jour avant en Angleterre (le 15), et le 17 novembre aux USA.
Tous les albums y sont représentés (sauf leur 1er album “Queen“ et “Flash Gordon“ la bande original du film “Flash“)

Cette compilation a été éditée sous plusieurs formats:

  • Version 1 CD (“Absolute Greatest CD“) (ref UK: 50999 6 86642 2 0)
  • Version 2 CD (“Absolute Greatest 2 CD Special Edition“) (ref UK: 50999 6 86643 2 9)
  • Édition spéciale, livre + 2 CD (“Absolute Greatest 2 CD Limited Edition Book“) (ref UK: 50999 3 09195 2 5)
  • Box Vinyl (“Absolute Greatest 3 LP vinyl box set“) (ref UK: 50999 686644 1 1)

Une édition limitée à 500 exemplaires va également paraître (“Absolute Greatest Deluxe Box Set“). En plus de contenir le livre et les 2 cd, on y retrouve un t-shirt “Absolute Greatest“, un calendrier (de la taille d’un CD), une carte postale (reprenant photo de couverture de la compilation), et une réplique du manuscrit du découpage de l’enregistrement de la chanson “Bohemian Rhapsody”.

Une édition double vinyle “Silver” sortira en Allemagne en novembre 2019, sous la licence Tchibo GmbH (ref DE: 4 006083 866492).
Le 1er décembre 2015, toujours sous la licence Tchibo GmbH,  une édition double vinyle “Blanc” sortira en Allemagne, Autriche, et en Suisse (ref: 06007 5362228 5).

“Absolute Greatest CD“ (version 1 CD)
“Absolute Greatest 2CD Special Edition“ (2 CD dont un CD bonus)

CD 1

  1. We Will Rock You (May)
  2. We Are the Champions (Mercury)
  3. Radio Ga Ga (Taylor)
  4. Another On Bites the Dust (Deacon)
  5. I Want It All (Queen)
  6. Crazy Little Thing Called Love (Mercury)
  7. A Kind of Magic (Taylor)
  8. Under Pressure
    (Bowie, Deacon, May, Mercury, Taylor)
  9. One Vision (Queen)
  10. You’re My Best Friend (Deacon)
  11. Don’t Stop Me Now (Mercury)
  12. Killer Queen (Mercury)
  13. These Are the Days of Our Lives (Queen)
  14. Who Wants to Live Forever (May)
  15. Seven Seas of Rhye (Mercury)
  16. Heaven for Everyone (Taylor)
  17. Somebody to Love (Mercury)
  18. I Want to Break Free (Deacon)
  19. The Show Must Go On (Queen)
  20. Bohemian Rhapsody (Mercury)

CD 2: “Absolute Narrative“
(CD bonus contenant les commentaires audio de Brian May et Roger Taylor)

  1. We Will Rock You (1:38)
  2. We Are The Champions (2:12)
  3. Radio Ga Ga (2:18)
  4. Another One Bites The Dust (2:00)
  5. I Want It All (2:09)
  6. Crazy Little Thing Called Love (1:56)
  7. A Kind Of Magic (2:10)
  8. Under Pressure (2:18)
  9. One Vision (2:16)
  10. You’re My Best Friend (2:05)
  11. Don’t Stop Me Now (2:07)
  12. Killer Queen (2:22)
  13. These Are The Days Of Our Lives (1:56)
  14. Who Wants To Live Forever (2:19)
  15. Seven Seas Of Rhye (1:57)
  16. Heaven For Everyone (1:19)
  17. Somebody To Love (2:08)
  18. I Want To Break Free (2:15)
  19. The Show Must Go On (1:52)
  20. Bohemian Rhapsody (2:37)
“Version Absolute Greatest 2CD Limited Edition Book“ (livre + 2 CD)

Les CD possèdent la même setlist que la version 2 CD

Le livre

Livre de 52 pages.

Il parcourt les 20 chansons que l’on retrouve sur la compilation, avec les paroles pour chacune d’elles, accompagnées de photos parfois inédites (photos promo, tirées des vidéos des chansons, de sessions de studio, des backstages…).
Pour certaines chansons, on peut même avoir les manuscrits de leurs paroles.

Absolute Greatest 2 CD Limited Book Edition – YT: Collecting Queen

“Absolute Greatest 3 LP vinyl box set“ (box de 3 LP 33 tours)

Disque 1
Face A

  1. We Will Rock You (May)
  2. We Are the Champions (Mercury)
  3. Radio Ga Ga (Taylor)
  4. Another On Bites the Dust (Deacon)


Face B

  1. I Want It All (Queen)
  2. Crazy Little Thing Called Love (Mercury)
  3. A Kind of Magic (Taylor)

Disque 2
Face A

  1. Under Pressure
    (Bowie, Deacon, May, Mercury, Taylor)
  2. One Vision (Queen)
  3. You’re My Best Friend (Deacon)
  4. Don’t Stop Me Now (Mercury)


Face B

  1. Killer Queen (Mercury)
  2. These Are the Days of Our Lives (Queen)
  3. Who Wants to Live Forever (May)

Disque 3
Face A

  1. Seven Seas of Rhye (Mercury)
  2. Heaven for Everyone (Taylor)
  3. Somebody to Love (Mercury)


Face B

  1. I Want to Break Free (Deacon)
  2. The Show Must Go On (Queen)
  3. Bohemian Rhapsody (Mercury)

“Absolute Narrative“

Résumé des commentaires audio de Brian May et Roger Taylor, pour chacune des chansons de la compilation :

  • We Will Rock You

Ils voulaient des chansons pour faire participer le public. C’est devenu le nom de la comédie musicale basée sur les chansons du groupe. Brian May aime l’idée que les gens pensent que se soit une sorte de chanson traditionnelle, comme si elle avait toujours existait, comme si elle n’avait jamais nécessité une écriture. Roger Taylor aime l’arrivée de la guitare à la fin alors que tout le reste de la chanson semble être parlé.

Brian May explique que la chanson est devenue un hymne international pour tous les sports et que cela le surprend toujours. Il trouvait les paroles arrogantes quand il les a lues la première fois mais Freddie lui a expliqué que c’était d’un point de vue plus collectif et pas seulement le groupe, que tous ensemble nous sommes les champions.
Pour la vidéo de la chanson, ils ont tournés avec des fans qui n’avaient jamais entendus la chanson avant et Brian avait adoré avoir des fans avec eux.

Aux premières notes, Roger Taylor dit que cela sonne très années 80. Que là aussi il y a eu une bonne participation du public dessus (avec le double battement des mains). Ils parlent de la technologie utilisée pour le morceau (du Roland Jupiter 8). Roger explique la naissance de la chanson avec son fils qui disait Radio Caca.

Roger dit que c’est une des masters piece de John Deacon. John ne savait pas trop ce qu’il faisait quand il la composait et que c’est Michael Jackson qui a conseillé au groupe de la sortir en single. Brian dit que le riff de guitare à la fin du morceau est également une idée de John et que c’était difficile à jouer en live.

Brian explique d’où lui ai venu l’idée de la chanson (sa femme disait toujours la phrase “I Want It All and I Want It Now“). Il a eu cette phrase en tête comme une sorte de mantra. C’est toutefois une chanson signée Queen (comme toutes à l’époque). Il trouve cela bien que la chanson ait été reprise par certaines organisations qui se battent pour la liberté dans divers endroits du monde. Brian dit qu’ils n’ont malheureusement pas pu la jouer en live avec Freddie mais il se rappelle de la prestation du Tribute pour Freddie.

Chanson écrite en 10 minutes par Freddie, en prenant son bain au Bayerischer Hof Hotel à Munich, en Allemagne. Freddie l’a jouée au reste du groupe en jouant de la guitare acoustique. Brian dit que Freddie en jouait très bien, dans un style inimitable et frénétique. Il leur avait déjà joué “Ogre Battle” de la même manière à l’époque. A la fin du morceau Roger et Brian disent que Freddie imitait Elvis quand il chantait, avec succès.

Chanson inspirée par le script du film “Highlander“. Christophe Lambert disait que cette phrase était superbe et l’idée de la chanson est arrivée ainsi. Roger avait fait une version plus rock de la chanson mais Freddie la voulait plus “catchy“ et y a ajouté un tempo disco.

Vraie collaboration avec David Bowie pendant une longue nuit à Montreux, en Suisse. Ils ont commencé à écrire la chanson et David Bowie a voulut que tout le monde aille en studio et enregistre tout ce qui leur passe par la tête. Certains passages de Freddie sont restés dans la version finale de la chanson. Bowie a choisit le thème de la chanson qu’il voulait appeler au début “People on Street“ mais a finit par choisir Under Pressure. La chanson s’est faite comme une sorte de puzzle. Roger dit que c’est une de ses chansons favorites personnellement.

C’est une vraie collaboration entre les 4 membres du groupe. Il y a eu un documentaire sur celle-ci qui le montre. Ils parlent des différents essais de Freddie pour trouver les bons mots pour la chanson (“un tas d’ordure, une merde, une crevette, une langoustine, une palourde, une position sexuelle un poulet…“) et que “Fried Chiken” est resté à la fin. Cela ne leur arrivait pas souvent d’écrire une chanson tous ensembles. Roger dit qu’à la base il avait écrit un poème qui était une sorte de pastiche de Martin Luther King.

Chanson de John très populaire. Freddie ne voulait pas jouer de piano électrique car pour lui c’était un instrument inférieur au grand piano. Mais cela a été utile à John pour ce morceau. John a dirigé aussi la partie batterie de la chanson en demandant à Roger d’en jouer d’une manière dont il n’avait pas l’habitude. Roger dit que cette chanson a bien marché surtout aux USA et qu’elle a même été reprise dans le “Donny and Marie Osmond Show“.

C’est devenu un gros succès et Freddie était très content que cela touche tout le monde. Roger dit que la chanson a été élue “Best Driving Song“ (meilleure chanson pour conduire) par l’émission “Top Gear“ avec Jeremy Clarkson.

Chanson très sophistiquée, délicate loin des chansons rock que le groupe pouvait faire à l’époque. Brian était à l’hôpital et quand il est revenu en studio la chanson était presque terminée. Il dit que la chanson caractérise bien Freddie, car il ne pense pas que beaucoup de rock star ne feraient ce genre de chanson.

Freddie savait qu’il ne lui restait plus longtemps à vivre et c’est ce qui rend la chanson encore plus poignante. Elle est sortie en single avec “Bohemian Rhapsody” après sa mort et c’était dur pour eux d’entendre la chanson être joué alors qu’ils étaient en deuil. La chanson est mélancolique mais a également un point de vue optimiste sur quelqu’un qui regarde sa vie en arrière. Elle est signée Queen mais c’est Roger qui la écrite.

Roger pense que c’est la meilleure chanson que Brian n’ait jamais écrite. Elle est inspirée par le film “Highlander“. Brian venait de voir les rushes du film avec Roger, John, Freddie et Jim Beach. La séquence du film où le héro reste jeune pour toujours alors que la fille avec qui il vit grandit, vieillit et meurt dans ses bras a fait écho à sa vie personnelle (son mariage se terminait, son père était mort). Il a eut la musique en tête pour cette scène dès la sortie de la projection. Roger dit que la séquence et la musique ensemble sont parfaites, très émouvantes.

Leur premier hit. Cela a été une écriture très collaborative. C’était aussi leur première participation à “Top of the Pops“ car David Bowie avait annulé sa participation. On les a alors appelés. Ils pensaient que le studio où l’émission était enregistrée était gigantesque alors que c’était petit et il n’y avait pas de public car il y avait des grèves. La chanson est ensuite entrée dans les charts.

C’était sur un album de Roger avec son autre groupe The Cross. Freddie était venu leur rendre visite en studio et il avait aimé la chanson et il l’a chantée. Brian et Roger l’ont ensuite réenregistrée. La naissance de la chanson a été longue et difficile. Roger dit l’avoir chanté à l’origine mais que Freddie l’a chanté et ils ont réalisés leur limites.

Ils parlent de la chorale gospel massive de la chanson faite à 3 (Brian, Roger et Freddie). La sonorité gospel vient de l’admiration de Freddie pour Aretha Franklin. Brian se souvient d’un concert à Auckland, en Nouvelle-Zélande où à un moment Freddie avait oublié quelle chanson il devait chanter parce qu’avant le show il avait trop bu avec Tony Hadley. Ce n’était pas habituel car Freddie était toujours très professionnel, mais pas cette fois.

Chanson de John qui l’a faite à Los Angeles. Brian dit que John n’a pas écrit beaucoup de chansons mais que quand il en écrivait c’était vraiment bon. Freddie l’a beaucoup aidé dans la genèse de la chanson. Ils parlent de la vidéo de la chanson où ils sont travestis dans le style de “Coronation Street“. Et c’est Freddie qui a eu l’idée du ballet dedans. Roger note que Freddie n’avait pas rasé sa moustache pour se travestir mais qu’il l’a rasée pour la séquence du ballet.

Elle a été écrite en même temps que These Are The Days Of Our Lives”. Brian a été inspiré par des enregistrements que John, Roger et Freddie avaient laissés dans le studio. La chanson lui ait venue en tête et l’a obsédée. Les paroles sont venues rapidement. Quand il l’a présentée à Freddie, Brian lui a dit que le titre qu’il lui donnait pour le moment était “The Show Must Go On” mais cela ne lui semblait pas être un bon titre de chanson. Freddie lui a dit que si au contraire. Roger dit que le titre est très populaire en France.

Brian dit qu’ils ont déjà beaucoup parlé de cette chanson. Roger dit que la chanson était dans la tête de Freddie. Brian se souvient voir John, Roger et Freddie assemblaient les morceaux de la chanson que Freddie avait en tête. La partie opératique s’est construite partie par partie. L’enregistrement était frustrant car ils jouaient par morceau.

2 réflexions sur “Absolute Greatest

Commentaires fermés.