One Vision

One Vision

One Vision sort en single le 4 novembre 1985. Elle fera parti de l’album A Kind of Magic qui paraitra en 1986.

Ce single produit par Queen et Reinhold Mack est sorti en 45 tours et Maxi 45 Tours, avec la chanson Blurred Vision en face B. C’est une sorte de remix en version extended de One Vision.

Il existe 3 versions différentes de la chanson:

  • 4:05 (version single)
  • 6:37 (version extended)
  • 5:15 (version album)

One Vision (Extended) © Queen Official UMG, LatinAutor – UMPG, UMPG Publishing, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, SonyATV, EMI Music Publishing, CMRRA, BMI – Broadcast Music Inc., Abramus Digital, SOLAR Music Rights Management – Vidéo de Rudi Dolezal et Hannes Rossacher

One man, one goal, one mission
One heart, one soul, Just one solution
One flash of light, one god, one vision

One flesh, one bone
One true religion
One voice, one hope
One real decision
Wowowowo Give me one vision

No wrong, no right
I’m gonna tell you there’s no black and no white
No blood, no stain
All we need is one worldwide vision

One flesh, one bone
One true religion
One race, one hope
One real decision
Wowowowo Oh Yeah

I had a dream
When I was young
A dream of sweet illusion
A glimpse of hope and unity
And visions of one sweet union
But a cold wind blows
And a dark rain falls
And in my heart, it shows
Look what they’ve done to my dream

So give me your hands
Give me your hearts
I’m ready!
There’s only one direction
One world  one nation
Yeah, one vision

No hate, no fight
Just excitation
All through the night
It’s a celebration wowowowo yeah

One, one, one, one

One vision

One flesh, one bone
One true religion
One voice, one hope
One real decision

Give me one light
Give me one hope
Just give me
One man, one man
One bar, one night
One day, hey, hey
Just gimme, gimme, gimme, gimme
Fried chicken!

Un homme, un but, une mission
Un cœur, un but, seulement une solution
Un éclair de lumière, ouais, un Dieu, une vision

Une chair, un os
Une vraie religion
Une voix, un espoir
Une vraie décision
Wowowowo donne-moi une vision

Pas de faux pas de vrai
Je vais te dire qu’il n’y a pas de noir et pas de blanc
Pas de sang, pas de tache
Nous n’avons besoin que d’une vision mondiale

Une chair, un os
Une vraie religion
Une race, un espoir
Une vraie décision
Wowowowo oh ouais

J’avais un rêve
Quand j’étais jeune
Un rêve de douces illusions
Une lueur furtive d’espoir et d’unité
Et des visions d’une douce union
Mais un vent froid souffle
Et une pluie noire tombe
Et cela se voit dans mon cœur
Regarde ce qu’ils ont fait de mes rêves

Alors donne-moi tes mains
Donne-moi ton cœur
Je suis prêt
Il n’y a qu’une seule direction
Un monde, une nation
Ouais, une vision

Pas de haine, pas de combat
Juste de l’excitation
Tout au long de la nuit
C’est une célébration wowowowo ouais

Une une une une

Une vision

Une chair, un os
Une vraie religion
Une voix, un espoir
Une vraie décision

Donne-moi une lueur
Donne-moi un espoir
Donne-moi seulement
Un homme un homme
Un bar une nuit
Un jour hey hey
Juste donne-moi donne-moi donne-moi donne-moi
Du poulet frit

A noter qu’en Angleterre il existe une édition avec une pochette de couleur rouge. Et en Argentine, une édition cassette (Ref : 15205 – 51 2009114)

Références 45 tours : UK QUEEN 6, France 2008867 – Maxi 45 Tours : UK 12 QUEEN 6, France 1564956.

Crédits
  • Freddie Mercury – chant, chœurs, sampler
  • Brian May – guitare, synthétiseur, chœurs, sampler
  • Roger Taylor – batterie, percussions électroniques, chœurs
  • John Deacon – guitare basse, batterie

L’idée de la chanson est née après la prestation de Queen au Live Aid de 1985. Roger Taylor avait commencé à en écrire les paroles mais c’est devenu une composition collective selon le désir de Freddie.

Dans le documentaire sur One Vision, Roger Taylor dit (à 8:16) :
ROGER TAYLOR : « Les paroles originales parlaient de Martin Luther King. Maintenant je ne sais même plus de quoi elles parlent. On a dit qu’elles parlaient de Bob Geldof, mais je ne crois pas. »
JOURNALISTE : « Tu ne sais plus de quoi elles parlent ? »
ROGER TAYLOR : « Non, même pas, il a changé les paroles. »
JOURNALISTE : « Qui ça ? »
ROGER TAYLOR : « Cette canaille de Freddie ! » 

Au début du morceau, on entend des paroles incompréhensibles, très déformées par un effet de distorsion ralenti. Il s’agit d’une phrase qu’a dit Freddie pendant les sessions d’enregistrements de la chanson : « God works in mysterious ways » (« Dieu travaille de façons mystérieuses) (voir le documentaire à 14:18).

La chanson se termine également d’une drôle de façon. Les derniers mots que l’on entend sont « Fried chicken » au lieu de « One Vision ».
Ces paroles viennent une nouvelle fois de Freddie. Le groupe bloquait sur certains passages de la chanson, ne parvenant pas à trouver les bonnes paroles qui correspondent au tempo du morceau. Pendant les répétitions de l’enregistrement, Freddie plaisantait en disant tout ce qui lui passait par la tête (à 17:58 dans le documentaire) :
« Un tas d’ordure, une merde,
Deux nichons, John Deacon […]
Les bébés mangent du poulet ! […]
Un cœur, une âme,
Une position sexuelle,
Une chair, une nuit,
Un dieu, une bonne religion,
Une crevette, une langoustine,
Une palourde, un poulet […] »
« Fried Chiken » a alors été gardé dans l’enregistrement, comme une sorte de private joke.

One Vision Documentary © Queen Official BMI – Broadcast Music Inc.

La chanson est sur la bande originale du film Aigle de Fer (Iron Eagle) sortie le

L'avis de Marie Berginiat* :

… »Dans sa construction globale, il évoque, sous plusieurs aspects, un condensé des moreceaux que le groupe a pu composer dans News of the World. L’introduction assez lente, planante et rappelant les sons expérimentaux des albums précédents, prend progressivement de la virulence par l’entrée successive du clavier et de la voix »…

© Extrait du livre “Queen, la discographie, une approche musicale” de Marie Berginiat et Nick Braae

Le clip

La vidéo est réalisée par Rudi Dolezal et Hannes Rossacher (Doro). Elle marque la première collaboration de Queen avec le duo autrichien.

La vidéo est assez simple, comme l’a souhaité Freddie (voir le documentaire à 10:29) :
« Parfois les clips sont trop pris au sérieux. Je ne veux pas créer une image bien particulière car ça ruinerait l’imagination des gens. Quand tu écoutes une chanson, tu façonnes sa propre image. Il vaut mieux laisser ça ouvert aux interprétations et que les gens ne se disent pas : Oh mon Dieu ! il a bousillé l’idée que je m’étais faite de la chanson ! »

Au début et à la fin de la vidéo, le groupe reprend la même pose que le début et la fin de la vidéo de Bohemian Rhapsody (les images des deux périodes de presque 10 ans d’écart se superposent au début).

Tout le reste de la chanson montre Queen, en studio lors de l’enregistrement de celle-ci, aux Musicland Studios à Munich. Le tout dans une ambiance bon enfant

Au milieu de la chanson, des images de concerts du groupe et du public se superposent sur des images de Freddie en studio. Ces images appuient le sens des paroles de la chanson à ce moment là (“I had a dream when I was young – A dream of sweet illusion – A glimpse of hope and unity – And visions of one sweet union”)

One Vision © Queen Official UMG, Believe Music, CMRRA, LatinAutor – SonyATV, LatinAutor, LatinAutor – UMPG, Abramus Digital, BMI – Broadcast Music Inc., SOLAR Music Rights Management, UMPG Publishing, EMI Music Publishing, UBEM  – Vidéo de Rudi Dolezal et Hannes Rossacher

La chanson ouvrira tous les concerts du Magic Tour en 1986.

One Vision (Live At Wembley Stadium, Saturday 12 July 1986) © Queen Official UMG, LatinAutor – SonyATV, LatinAutor, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, EMI Music Publishing, CMRRA, SOLAR Music Rights Management, BMI – Broadcast Music Inc.

Reprises

En 1987 la chanson a été reprise par le groupe slovène Laibach, le titre est devenu Geburt einer Nation (Naissance d’une nation) il figure dans leur album Opus Deis. La chanson est en allemand accompagné d’arrangements martiaux. L’orientation musicale est surprenante mais le sens des paroles est tout autre pour le peuple slovène.

Laibach – Geburt einer Nation (One Vision) –  Directed by: Daniel Landin, 1987  © Laibach – Queen

Un homme, un but,
Et une instruction.
Un Coeur, un Esprit,
Juste une solution.
Une combustion des braises.
Un Dieu, Un Énoncé De Mission.
Une chair, un sang,
Une vraie foi.
Une réputation, un rêve,
Une volonté forte
Donnez – moi un énoncé de mission.
Pas mal, pas juste.
Je te le dis: le noir
Et le blanc n’est pas une preuve.
Pas la mort, pas la détresse.
Nous avons simplement besoin
Une mission pour le monde.
Une chair, un sang,
Une vraie foi.
Une race et un rêve,
Une forte Volonté.
A droite de vos mains,
Et donnez-moi vos coeurs.
J’attends.
Il n’y a qu’une seule direction,
Une terre et un peuple.
Un Énoncé De Mission.
Pas envie, pas querelle.
L’Enthousiasme.
Toute la Nuit
Feu nous accord.
Une chair, un sang,
Une vraie foi.
Une réputation, un rêve,
Une volonté forte
Donnez-moi une Nuit.
Donnez-moi un Rêve.
Rien que ça:
Un Homme,
Un Homme,
Une Pensée,
Une Nuit,
Une fois.
(Oui)
Juste me donner
Donnez-moi Donnez-moi
Un Énoncé De Mission.

Maxi 45 tours
Maxi 45 tours

On retrouve bien sur le morceau dans la bande originale du film Aigle de fer (Iron Eagle) sorti en 1986. A l’occasion de la sortie du film la chaîne MTV a édité la chanson, a fait un mix du clip et d’extraits du film, et a supprimé le solo de Guitare.

Montage vidéo de MTV – Chaine YT :Theforbeslucy  © UMG – Queen

En 2005, elle sera également utilisée dans une publicité pour la marque Renault en France.

A cette occasion le titre sera édité en CD Single en 2005, en France (Référence 7243 8 69573 2 0), en 2èeme titre on retrouve We Will Rock You à la place de Blurred Vision

Pub Renault Megane – YT: Pub en stock ! 

 En 2008 on peut entendre dans le jeu vidéo Grand Theft Auto IV.

GTA IV – « One Vision » – Chaine YT : IndysBack © UMG – Queen

 

British Gas utilisera également la chanson dans une de ses publicité.

Chaine YT :sebinnuendo

* Merci à Marie Berginiat de nous autoriser à utiliser des extraits de son livre “Queen, la discographie, une approche musicale“. Queen, la discographie, une approche musicale, le livre de Marie Berginiat et Nick Braae est édité aux éditions Carton Blanc – ISBN : 978-235779-826-7

Pour acquérir le livre de Marie et Nick : Fnac, Amazon

Toute reproduction, partielle ou totale, de cet extrait est interdite sans autorisation des auteurs.

© QFFC 2019 – 2021 – Toute reproduction, partielle ou totale, de cet article est interdite

© Photos de l’article, collection privée, Eric Morel / EkmoGL