JAZZ

JAZZ

Le 10 Novembre 1978 sort le 7ème album studio de Queen,  intitulé Jazz .

La grandiose tournée mondiale qui a suivi l’album “News Of The World” s’achevant le 13 Mai 1978, le groupe après un bref repos, repart en studio durant l’été et décide qu’après les immenses succès que sont les hymnes We are The Champions et We will Rock You, il est temps d’explorer de nouveaux styles musicaux (ce ne serait pas la première fois), plus éclectiques .

Comme dirait Ben Hardy (Roger Taylor dans le film “Bohemian Rhapsody”) :  «There’s no musical ghettos that can contain us !!», et puisqu’avec leur succès désormais planétaire ils peuvent se permettre toutes les folies , pourquoi ne pas appeler leur prochain projet “Jazz” , allant ainsi à contre courant de ce qui est populaire musicalement à l’époque , comme le punk.

De style jazz, l’album n’en a réellement que le nom, car mise à part la chanson Dreamer’s ball, les autres titres relèvent plutôt du style Rock, Hard Rock , voire Funk même (éclectique on vous dit!).

“Jazz” est un album qu’on a tendance à oublier, il est considéré par certain comme un disque de transition, entre deux périodes, il est d’ailleurs le dernier sans synthétiseurs, Roy Thomas Baker fait également son retour à la production après deux albums sans lui.

Les sessions d’enregistement ont lieu dans deux studios : le Super Bear à Berres-les-Alpes près de Nice et le Montain Studio de Montreux qui verra  bien d’autres fameux enregistrements du groupe dans les années à venir.

Sorti à l’époque en version vinyle 33 tours, cassette , cassette (ou cartouche) 8 pistes, puis CD en 1986, plusieurs rééditions  et remastérisations verront le jour avec , pour certaines , des versions inédites .Il y a aura également les superbes éditions CD japonaises ( mini-LP), et plusieurs picture-disc ( original ou bootleg), le dernier étant sorti en 2018 dans une édition numérotée pour le 40ème anniversaire de l’album. Des versions couleurs existent dans la box “Studio Collection” de 2015 et 2019, et l’édition limitée HMV (pour l’Angleterre) et la FNAC en 2019.

Assez décriée à l’ époque,la pochette de l’album est encore une fois originale même si moins impressionnante que celle de l’album précédent avec le dessin de Franck Kelly Freas. Ici la création est créditée Queen, et représente des cercles noirs et blancs qui au centre viennent dessiner ce qui pourrait représenter un disque d’où s’échappe le titre Jazz en lettres roses ( sur la version originale anglaise et les rééditions de 2015 et 2018 , le lettrage est en relief , exactement comme le Crest ( logo) du groupe sur “A Night At The Opera” ( pourquoi ne pas aller vérifier votre éxemplaire !!:) ),

L’inspiration vient d’un dessin que Roger Taylor a vu sur le mur de Berlin au Printemps de la même année .

En bas de la pochette on peut voir des petites silhouettes de femmes nues sur des vélos , nous mettant tout de suite dans l’ambiance du disque .

Pour la version vinyle, la pochette s’ouvre sur une photo  panoramique du studio de Montreux ,on y voit parmi les instruments les 4 membres du groupe:

>>>>de gauche à droite : John devant le gong de Roger, Freddie allongé sur son piano qui  regarde l’objectif, Roger tranquillement assis devant sa batterie et enfin Brian sur la droite qui en levant le bras pour faire coucou , nous fait presque participer à l’enregistrement , et nous inclus dans leur histoire !

Le disque bénéficie aussi d’une pochette avec une photo du groupe installés sur leurs amplis  et prise au studio de Berres-les-Alpes.

A l’intérieur, on peut découvrir le fameux poster où  de jeunes femmes sportives et peu vêtues attendent le départ d’une course cycliste (Halfords ,le fournisseur demandera le remboursement des selles quand il découvrira à quoi ont servi ses vélos…).

Au États-Unis, la morale voudra qu’il faille renvoyer le formulaire remplaçant le poster pour pouvoir le recevoir à la maison .

L’édition originale Turque nous gratifiera d’une pochette différente : la photo du poster (oui oui!!) sur fond jaune avec un autre titre pour l’album, ce sera Bicycle race !!

4 Singles seront issus de cet album :

Bicycle Race avec Fat Battomed Girls, la Pologne aura Spread your wings en face B

Don’t Stop Me Now avec en face B ,In Only Seven Days (les USA, le Canada et l’Australie auront More of that Jazz en face B)

Mustapha : avec Dead On Time en face B seulement en Allemagne, Espagne, Bolivie, et Yougoslaves avec In only seven days en face B

Jealousy avec en face B, Fun It, seulement aux USA, le Canada, le Brésil, la Nouvelle Zélande et la Russie avec Don’t stop me now  en face B.

1-L’album commence par l’orientalisant et très second degré MUSTAPHA , chanson écrite par Freddie Mercury qui se lance sur des paroles ici sur des paroles  tantôt arabisantes ,  mystiques  parfois inventées le tout sur le rythme guidé par le piano, batterie et la guitare.

2-Ensuite vient FAT BOTTOMED GIRLS ( Filles à gros derrière, tout un programme!!), écrite par Brian May, elle est le pendant torride de Bicycle Race, plus qu’explicitement à connotations sexuelles , elle n’est pas  pourtant pas dénuée d’humour. Brian rejoint Freddie sur les refrains .Il est à noter que sur la version Single, les parties de guitare entre couplet/refrain sont raccourcies et apparaîtront  comme telles lors de la sortie du “Greatest Hits I” en 1981. Le clip de la chanson réalisée par Dennis de Vallance, nous montre le groupe jouant lors des répétitions de la tournée  Américaine de “Jazz”.

UMG , LatinAutor, EMI Music Publishing, BMI – Broadcast Music Inc., Sony ATV Publishing.

3- La ballade JEALOUSY qui nous parle de comment la jalousie peut nous contrôler jusqu’à nous détruire ,  est écrite par Freddie Mercury qui s ‘accompagne au piano pour nous l’interpreter et Brian est à la guitare acoustique. Sortie en single dans quelques pays , elle n’aura pas le succès escompté.

4- Et voilà  BICYCLE RACE ! Freddie est encore à l’écriture, et dit qu’il préfère enfourcher sa bicyclette plutôt que d’écouter parler de politique , guerre, religion , tout en faisant référence à des monuments de la pop culture de l’époque ( Star Wars , Dents de la mer…) Sortie en double single avec Fat Bottomed Girls, on retouve dans chacune des chansons une allusion à l’autre ( ici «Fat Bottomed Girls , tey’ll be riding today», alors que l’on retouve «get on bikes and ride» dans FBG). La pochette du single nous rappellera le poster de l’album tout comme le clip réalisé lors de la promotion de l’album , mettant en scène 60 filles nues dans une course cycliste au stade de Wimbledon. (et ce fameux passage des sonnettes de vélo!!) L’histoire veut que Freddie ai eu l’inspiration en voyant de sa fenêtre de l’hôtel où il logeait pour l’enregistrement , une étape du Tour de France , mais cela reste à confirmer car les étapes ne passaient pas  par Nice cette année-là , mais vers la Suisse oui…)

© Queen Official UMG , LatinAutor, EMI Music Publishing, BMI – Broadcast Music Inc., Sony ATV Publishing.

5-IF YOU CAN BEAT THEM, écrite par John Deacon, est une chanson au style plus rock que le groupe affectionnera de jouer en live .

6-On en vient à LET ME ENTERTAIN YOU tout est dit dans le titre de cette chanson Super Rock où on se laisse volontiers «Razzmatazzer», l’énergie communicative du titre fera le bonheur du public mondial lors des tournées suivantes .

7- On enchaîne avec l’ébouriffant DEAD ON TIME, au son Hard Rock qui décoiffe (que c’est bon!!). Le jeu de Brian est hyper rapide et celui de Roger tout autant rempli d’inventivité! On y retrouve à la fin un enregistrement de tonnerre fait par Brian qui clôture magnifiquement  le « You’re dead !!», (on peut  d’ailleurs retrouver dans les crédits de l’album «Thunderbolt courtesy of God»!)

© Queen  , LatinAutor, EMI Music Publishing, BMI – Broadcast Music Inc., Sony ATV Publishing.

8IN ONLY SEVEN DAYS, est une ballade écrite par John Deacon qui égraine  au fil des jours de la semaine la rencontre de deux êtres avant le retour à la réalité le lundi suivant.

9-DREAMER’S BALL, belle ballade au goût jazzy écrite par Brian May , et chanté langoureusement par Freddie, un beau succès en live également.

© Queen Official UMG , LatinAutor, EMI Music Publishing, BMI – Broadcast Music Inc., Sony ATV Publishing.

10- FUN IT, la chanson Funk de l’album écrite et chanté par Roger rejoint par Freddie sur les refrains , il y joue presque tous les intruments . Elle annonce un son plus brut ,ce que l’on pourra découvrir sur l’album suivant “The Game“.

11- LEAVING HOME AIN’T EASY : la mélancolie de la ballade écrite par Brian décrit les combats intérieurs d’un homme qui voudrait quitter sa famille et sa maison …

12- et là THE gros succès de l’album avec DON’T STOP ME NOW, qui encore aujourd’hui transporte les foules , composée par Freddie Mercury, l’énergie du piano et du solo de guitare de Brian nous transporte dans les tribulations  de Freddie «Mr FAHRENHEIT» , on y retrouve des connotation  de tout ordre  (sex machine ready to reload!), et montre le désir de Freddie de profiter de la vie au maximum. Le clip réalisé par Jorgen Kliebenst nous montre le groupe en concert lors de d’un concert au Forest National de Bruxelles.

© Queen Official UMG , LatinAutor, EMI Music Publishing, BMI – Broadcast Music Inc., Sony ATV Publishing.

13- MORE OF THAT JAZZ: chanson aussi écrite et chantée  par Roger qui y joue tous les instruments ,  sur l’univers du Rock et comment il pouvait être considéré en son temps .

Les titres :

  1. Mustapha  (Mercury)
  2. Fat Battomed Girls  (May)
  3. Jealousy  (Mercury)
  4. Bicycle Race  (Mercury)
  5. If You Can’t Beat Them  (Deacon)
  6. Let Me Entertain You  (Mercury)
  7. Dead On Time  (May)
  8. In Only Seven Days  (Deacon)
  9. Dreamers Ball  (May)
  10. Fun It  (Taylor)
  11. Leaving Home Ain’t Easy  (May)
  12. Don’t Stop Me Now  (Mercury)
  13. More of Thant Jazz  (Taylor)

* Bonus de l’édition d’Hollywood Record de 1991

  1. Fat Bottomed Girls (1991 remix)
  2. Bicycle Race (1991 remix)

* Bonus du CD Deluxe Edition de 2011 :

  1. Fat Bottomed Girls (single version plus courte)
  2. Bicycle Race (version instrumentale)
  3. Don’t Stop Me Now (avec des parties de guitares plus longues)
  4. Let Me Entertain You (version live à Montréal en 1981)
  5. Dreamer’s Ball (enregistrement inédit)

*Bonus vidéos de l’édition Itunes de 2011

  1. Bicycle Race
  2. Fat Bottomed Girls (live)
  3. Let Me Entertain You (live)

CREDITS :

  • Freddie Mercury : chant , piano, chœurs
  • Brian May : guitares électriques, chant principal sur certains titres , chœurs
  • Roger Taylor : batterie,  chant principal ,guitare électrique et basse sur certains titres , chœurs
  • John Deacon : basse , guitare électrique et acoustique sur certains titres
  • Geoff Workman et John Etchells : ingénieurs du son