The Great Pretender

The Great Pretender

Le 23 février 1987 sort le single The Great Pretender. Ce titre est une reprise de Freddie Mercury de la chanson éponyme des Platters sortie le 3 novembre 1955.

The Great Pretender – The Platters – © The Platters

Pochette réalisée par Richard Gray, photo de Peter Hince.

La chanson est uniquement parue en single et ne se trouve sur aucun des albums solo de Freddie. Elle sera présente dans les compilations “Freddie Mercury Solo“, “The Freddie Mercury Album“, “Lover Of Life, Singer Of Songs“, “Messenger Of The Gods“, et sur la compilation de Queen “Greatest Hits III“.

Il existe plusieurs versions de la chanson :

  • Version single (3:25)
  • Extended Version (5:51)
  • Version remixée de 1992 (Malouf Mix) (3:39)
  • Version instrumentale (3:25)
  • Démo Originale (3:03)
  • Extended Video Version (5:51)
  • Extended Version et Extended Video Version
    Extended Version : Présente sur le Maxi 45 tours du single et dans le coffret “Freddie Mercury
    Solo”
    Extended Video Version : Présente dans “The Great Pretender Video EP“, ‘’Freddie Mercury Video Collection’’, et dans ‘’Lover Of Life, Singer Of Songs’’.

The Great Pretender (Extended 1987 Remastered) © Freddie Mercury Solo UMG, Peermusic, CMRRA, LatinAutor, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, ASCAP, LatinAutor – PeerMusic, Sony ATV Publishing

The Great Pretender (1992 Remix) – © Freddie Mercury Solo – UMG, LatinAutor, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, CMRRA, Peermusic, ASCAP, LatinAutor – PeerMusic

The Great Pretender (instrumental) – YT: afr00dita – UMG, Peermusic, CMRRA, LatinAutor, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, ASCAP, LatinAutor – PeerMusic, Sony ATV Publishing

The Great Pretender (Demo) – YT: David R. Fuller

Le single est sorti en 45 tours, 45 tours Picture Disc et Maxi 45 tours. En face B on retrouve la chanson Exercice In Free Love.

Exercice In Free Love  – © Freddie Mercury Solo – Mercury Songs Ltd, under exclusive license to Universal International Music B.V

45 tours
Ref UK : R6151 / France : 20 1647 7

Face A
The Great Pretender
Face B
Exercises In Free Love

45 tours Picture Disc
Ref UK: RP6151

Face A
The Great Pretender
Face B
Exercises In Free Love

Maxi 45 tours
Ref UK : 12R6151 / France : 20 1646 6

Face A
The Great Pretender (Extended Version)
Face B
The Great Pretender
Exercises In Free Love

Le single a été réédité en 1993 en 45 tours, Maxi 45 tours et CD single, avec différentes face B.

45 tours (1993 – UK)
Ref : R6336
Face A
The Great Pretender
Face B
Stop All The Fighting
45 tours (1993 – Europe)
Ref Allemagne : 8 80382 6
Ref France : 8 80382 7
Face A
The Great Pretender
Face B
Love Kills (Wolf Euro Version – Remix)
Maxi 45 tours (1993 – Europe)
Ref : 8 80382 6
Face A
The Great Pretender
Face B
Love Kills (Wolf Euro Version – Remix)
Mr. Bad Guy
CD (1993 – UK)
Ref : CDR6336
1.      The Great Pretender
2.      Stop All The Fighting
3.      Exercises In Free Love
4.      The Great Pretender (Malouf mix)
CD Maxi Single (1993 – Pays-Bas)
Ref : 80382 2 5
1.      The Great Pretender
2.      Love Kill (Wolf Euro Version – Remix)
3.      Mr. Bad Guy
4.      Living On My Own (Underground Solutions Mix)
CD Maxi Single Remix (1993 – Pays-Bas)
Ref : 80484 2 2
1.      The Great Pretender (Malouf Mix)
2.      The Great Pretender
3.      In My Defence
4.      In My Defence (Remix)
CD (1993 – France)
Ref : 8804042
1.      The Great Pretender
2.      Love Kills (Wolf Euro Version – Remix)
Cassette Single (1993 – Pays-Bas)
Ref : 7243 8 80382 4 9

1.      The Great Pretender
2.      Love Kills (Wolf Euro Version – Remix)

sur face A et face B.

Pochette réalisée par Richard Gray, photo de Peter Hince.

A la sortie de son single, Freddie a expliqué dans une interview avec Rudi Dolezal que la chanson reflétait bien la façon dont il voyait sa carrière et sa manière d’être sur scène. Celle-ci fut la dernière interview de Freddie (à 2:48).

Freddie Mercury The Last Interview (1987) – YT: Sandra Tivadar

[Rudi] : Tu as eu un gros succès avec ton single solo ‘’The Great Pretender’’ en Angleterre …
[Freddie] : Oui.
[Rudi] : Peux-tu nous dire quand as-tu eu l’idée du choix de cette chanson ?
[Freddie] : Eh bien, j’ai toujours voulu faire une reprise il y a longtemps, et… Tu ne peux pas faire ça avec Queen, je veux dire qu’on écrit juste notre propre matériel original, et j’ai toujours eu ça derrière la tête. Et cette chanson était celle que j’ai toujours voulu faire. Donc à Noël dernier, c’était bien avant Noël, je suis entré en studio, j’ai fait quelques essais, et je l’ai aimée. Elle était adaptée en quelque sorte à ma voix. C’est une superbe chanson à chanter, donc j’y suis allée, et j’ai juste dit ‘’Eh bien je vais la sortir comme un single amusant’’.  Et puis quand c’est sorti, il y avait ce nouvel élan pour les vieilles choses, donc il semble que j’ai pris le train en marche. Mais heureusement, c’est sorti avant, parce que maintenant il y en a environ 15 ou 20, et si elle était sortie deux semaines plus tard, ça aurait pu paraître comme si je m’étais précipité en studios pour essayer de le faire. Mais je suis heureux que ce soit arrivé. Je pense que c’est arrivé au bon moment. La plupart des choses que je fais, c’est faire semblant, c’est comme jouer la comédie. Donc je vais sur scène et je fais semblant d’être un macho et tout ça. Et puis dans mes vidéos, je passe par pleins de différents personnages, et je fais semblant de toute façon. Donc je pense que c’est un super titre par rapport à ce que je fais, et c’est en quelque sorte adapté à ce que je faisais. Même la signification de la chanson sur comment c’est de tout faire avec amour, ce qu’il prétend être de l’amour. Je vais en quelque sorte une étape plus loin dans la manière de voir cela. Je fais semblant, tout cela est un simulacre et c’est fun !
[Rudi] : Peut-être que tu vois tout le truc du rock’n’roll comme un rôle que tu joues, au lieu que ce soit ta vie, ou est-ce que c’est…
[Freddie] : Eh bien je ne peux me fier qu’à mes propres expériences. Quand je vais sur scène, je joue un certain rôle, quand j’en sors je ne peux pas faire pareil, sinon je serais mort. C’est comme faire semblant. Quand tu vas sur scène, tu passes par différentes humeurs, et puis tu changes de costume et tu deviens quelqu’un d’autre, et après ça, tu redeviens toi-même.
[Rudi] : Dans ta vidéo pour cette chanson, tu es allé vers différents rôles et tu as aussi refait des scènes de précédentes vidéos. Peux-tu nous parler de cette idée, comment elle est venue ?
[Freddie] : Oui, en fait, c’est ce dont nous parlions à l’instant. Je voulais montrer aux gens que tous ces différents rôles que je jouais dans les vidéos c’était une sorte de prétexte, je faisais semblant. Et pour les refaire je devais en quelque sorte, choisir les rôles clés que j’ai fait dans le passé, et ensuite essayer de les marier avec le mot ‘’Pretender’’ (imposteur). En gros, on a fait construire différents mini-sets tout autour des studios, et j’ai recréé certaines choses avec mes costumes et on a fait le pont entre les deux, avec la technique d’éclairage et d’autres choses.

Le single est produit par Freddie Mercury et Mike Moran. Il va se classer 4ème dans les charts anglais.

  • Freddie Mercury – chant
  • Michael Moran – piano, clavier
  • Harold Fisher : batterie
  • Alan Jones – guitare basse

La vidéo de la chanson a été réalisée par David Mallet.

Comme mentionné plus haut dans son interview de 1987, Freddie parodie les différents ‘’personnages’’ qu’il a joué dans différentes vidéos de Queen (Radio Ga Ga, Crazy Little Thing Called Love, It’s A Hard Life, I Want To Break Free, Bohemian Rhapsody, One Vision), mais aussi la vidéo de son single solo I Was Born To Love You. On y voit également des extraits de la fin du concert de Wembley de 1986 quand il porte la cape et la couronne royale.

Roger Taylor et Peter Straker ont participés au clip en jouant les drag queen qui chantent les chœurs aux côtés de Freddie.

La vidéo va avoir le droit a une édition VHS le 16 mars 1987 (voir notre article).

The Great Pretender © Freddie Mercury Solo