Flash Gordon

Le 8 décembre 1980, Queen sort son nouvel album, “Flash Gordon”, la bande originale du film du même nom.

Le film

Réalisé par Mike Hodges et produit par Dino De Laurentiis, le film est une adaptation du comic book d’Alex Raymond.
Au casting de cette “superproduction” on retrouve Max Von SydowOrnella Muti et Timothy Dalton.

Résumé du film:
Alors que la Lune va selon toute probabilité s’écraser sur la Terre, le docteur Zarkov construit une fusée afin de découvrir qui provoque les catastrophes s’abattant sur la planète bleue. Il emmène avec lui Flash Gordon, capitaine de l’équipe de football américain des New York Jets, et la belle Dale Arden. Une force mystérieuse les conduit vers la planète Mongo, où ils sont retenus prisonniers par le redoutable empereur Ming, un tyran sanguinaire.

Le film est kitch à souhait, avec des décors clinquants, et un scénario simpliste.

Bande Annonce du film – YT: Films YouTube

Une sélection d’affiches

Le film a été remis au goût du jour en 2012 avec la sortie du film “Ted” et en 2015 avec “Ted 2“, Ted et John sont des inconditionnels de Flash Gordon et  Sam J. Jones (Flash) y joue sont propre rôle dans une autodérision complète.

Extrait du film “Ted” – YT: Neoyugi

La bande originale du film

L’album va sortir en LP 33 tours (ref UK: EMC 3351, OC 062-64 203), cassette (ref UK: TC-EMC 3351, 0C 264-64 203), cassette 8 pistes (uniquement pour les USA et le Canada) (ref US: 5T8 518), et CD (en 1986) (ref EU: CDP 7 46214 2).
Il connaitra des rééditions notamment en 1991 et en 2011.

Au début de l’enregistrement de l’album The Game pendant l’été 1979, le groupe a été contacté par le producteur italien Dino de Laurentiis (producteur du film “Flash Gordon“). Au départ, le groupe n’était pas très emballé à l’idée de faire de la musique de film, mais ils se sont laissé convaincre lorsqu’on leur a accordé une liberté artistique totale, car la musique allait être utilisée pour accompagner les scènes du film.

Brian May s’est particulièrement intéressé au projet et a travaillé en étroite collaboration avec le producteur de l’album, Reinhold Mack (il sera d’ailleurs crédité comme co-producteur de l’album).

L’enregistrement de l’album a commencé pendant l’enregistrement de l’album The Game au début de l’année 1980. Le groupe a ensuite dû interrompre le projet pour partir en tournée. Ils s’y consacreront pleinement en octobre 1980, pendant les 6 semaines leur restant avant la deadline du projet. Avec ce laps de temps limité, les séances d’enregistrement ont plus eu lieu de manière individuelle que collective, chaque membre du groupe enregistrant leur partie de leur côté.

Afin d’être dans l’esprit science-fiction du film, l’album fait la part belle aux synthétiseurs. La plupart des titres contiennent des dialogues et effets sonores du film.

L’album contient 18 morceaux dont 16 instrumentaux.

Brian May est à l’origine de 8 titres dont les 2 chansons chantées qui sont Flash’s Theme (générique d’ouverture) et The Hero (pour le générique de fin).
Roger Taylor compose 4 titres dont In the Death Cell et In the Space Capsule ainsi que Escape From The Swamp.
John Deacon signe 2 titres Arboria et Execution of Flash.
Freddie Mercury nous livre 5 titres dont le vivifiant Football Fight et l’hypnotisant The Kiss

Flash’s Theme sera le premier et le seul single issu de l’album (sorti le 24 novembre 1980).

Chanson écrite par Brian May.
C’est l’une des seules chansons à avoir des paroles, ventant les qualités du héro du film, Flash Gordon. Elle sera reprise de nombreuses fois dans certains autres titres de l’album.

Elle accompagne la scène d’ouverture et le générique au début du film. On y voit l’empereur Ming dans son vaisseau provoquer plusieurs catastrophes naturelles destructrices sur la Terre.

Flash (Official Video) ©Queen Official UMG, CMRRA, SOLAR Music Rights Management, LatinAutor, UMPG Publishing, LatinAutor – SonyATV, EMI Music Publishing, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, PEDL, Warner Chappell, LatinAutor – Warner Chappell

  • In The Space Capsule (The Love Theme)

Morceau composé par Roger Taylor.

Suite au crash de l’avion dans lequel Flash et Dale Arden se trouvaient, ils arrivent à une base d’expériences spatiales dirigée par le Dr Zarkov. Ce dernier les prend en otage dans une capsule spatiale pour les forcer à l’aider à sauver la Terre d’un grand danger. Mais accidentellement, la capsule va décoller.

La musique commence d’une manière douce, alors que les deux protagonistes sont inconscients dans la capsule évoluant dans l’espace. Ils se rapprochent, se prennent la main. Puis les percussions vont commencer à se faire de plus en plus fortes au fur et à mesure qu’ils s’approchent du danger, la planète Mongo dirigée par l’empereur Ming. L’instrumental va alors s’amplifier avec l’apparition d’un orchestre.

In The Space Capsule ©Queen Official UMG, LatinAutor, SOLAR Music Rights Management, LatinAutor – SonyATV, CMRRA, EMI Music Publishing, PEDL, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, Warner Chappell

  • Ming’s Theme (In The Court Of Ming The Merciless)

Morceau composé par Freddie Mercury.

Flash, Dale et le Dr Zarkov ont été fait prisonnier et sont emmenés à l’empereur Ming.

La musique commence à l’apparition de l’empereur Ming. C’est un son de synthétiseur très grave, marquant le côté inquiétant de l’empereur. Le morceau contient les dialogues du film.

Ming’s Theme (In The Court Of Ming The Merciless) ©Queen Official EMI Music Publishing

  • The Ring (Hypnotic Seduction Of Dale)

Morceau composé par Freddie Mercury.

L’empereur Ming se sert de sa bague pour hypnotiser Dale.

L’usage de la bague est caractérisé par un son aigu un peu distordu de synthétiseur avec une petite mélodie toujours dans les aigus en fond (reprenant Ming’s Theme). Le morceau se termine par un dialogue du film.

The Ring (Hypnotic Seduction Of Dale) ©Queen Official EMI Music Publishing

  • Football Fight

Morceau composé par Freddie Mercury.

Flash tente de s’enfuir en utilisant ses talents de footballeur pour repousser les gardes de Ming. Il se sert ensuite d’objets que lui donne le Dr Zarkov pour assommer les gardes. Mais le Dr Zarkov  va malencontreusement assommer Flash qui va être capturé.

La musique est plus rythmée, toujours avec le synthétiseur mis en avant mais cette fois-ci la présence de guitare électrique y donne des sonorités un peu plus rock. Le morceau contient des dialogues du film.

Football Fight ©Queen Official EMI Music Publishing

  • In The Death Cell (Love Theme Reprise)

Morceau composé par Roger Taylor.

Flash est condamné à mort et se retrouve enfermé dans une cellule en attendant son exécution. Il demande à voir Dale. Celle-ci est emmenée dans sa cellule.

Ce morceau reprend In The Space Capsule (The Love Theme) mais sans les percussions. Le morceau contient des dialogues du film et dure jusqu’à ce que Flash soit emmené pour son exécution.

In The Death Cell (Love Theme Reprise) ©Queen Official EMI Music Publishing, SOLAR Music Rights Management, BMI – Broadcast Music Inc

  • Execution Of Flash

Morceau composé par John Deacon.

Flash est exécuté dans une chambre à gaz.

La musique est une sorte de ballade jouée à la guitare, puis vient un son de cloche, comme un glas marquant la mort de Flash. L’orchestre vient s’ajouter dessus.
Le morceau est découpé en 2 parties dans le film. La première partie est la ballade à la guitare lorsque le gaz est en train de tuer Flash. L’autre partie est celle du glas que l’on entend quand on voit Flash mort, allongé dans une sorte de cercueil.

Execution Of Flash ©Queen Official SOLAR Music Rights Management, EMI Music Publishing

  • The Kiss (Aura Resurrects Flash)

Morceau composé par Freddie Mercury.

La princesse Aura (fille de l’empereur Ming), aidée par un chirurgien de l’empereur qu’elle a séduit, va ressusciter Flash par l’injection d’une sorte d’antidote. Elle embrasse Flash qui va reprendre connaissance.

La musique commence dès le baiser, par une vocalise aigüe de Freddie, sans parole, qui va finir par se transformer en chœur. Puis l’orchestre va surgir et les violons vont alors reprendre les mêmes notes que la vocalise. Le morceau se termine par des chœurs.

The Kiss (Aura Resurrects Flash) ©Queen Official UMG, BMI – Broadcast Music Inc., SOLAR Music Rights Management, Warner Chappell, LatinAutor – SonyATV, EMI Music Publishing, PEDL, CMRRA, LatinAutor, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM

  • Arboria (Planet Of The Tree Men)

Morceau composé par John Deacon.

Aura et Flash se sont enfuis de Mongo et atterrissent sur la planète Arboria retrouver l’amant d’Aura le Prince Barin afin de cacher Flash de l’empereur Ming.

Le morceau commence par des bruits très lointains, puis vient quelques notes au synthétiseur qui entrecoupent les dialogues du film.

Arboria (Planet Of The Tree Men) ©Queen Official UMG, BMI – Broadcast Music Inc., Warner Chappell, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, PEDL, LatinAutor, LatinAutor – SonyATV, EMI Music Publishing, CMRRA

  •  Escape From The Swamp

Morceau composé par Roger Taylor.

Par jalousie envers Flash, le Prince Barin l’emprisonne et tente de l’éliminer mais Flash parvient à s’échapper.

Le morceau commence par des percussions qui vont être rejoint par le son du synthétiseur. Le morceau s’interrompt pour laisser place à un passage de dialogue du film.

Escape From The Swamp ©Queen Official UMG, CMRRA, PEDL, LatinAutor – SonyATV, Warner Chappell, EMI Music Publishing, LatinAutor, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM

  • Flash To The Rescue

Morceau composé par Brian May.

Flash et Barin ont été capturés par les hommes-oiseaux, soldats servant le Prince Vultan. Ils sont emmenés dans son royaume où se trouvent Dale et le Dr Zarkov (capturés alors qu’ils avaient réussis à s’enfuir de Mongo). Flash parvient à rallier Barin à sa cause. C’est alors qu’arrive Klytus (loyal serviteur de Ming), mais Flash et Barin vont parvenir à le tuer. Le Prince Vultan et ses soldats prennent la fuite par peur de représailles. L’empereur Ming, impressionné par les exploits de Flash arrive et lui propose un marché : l’aider à régner sur la Terre. Flash refuse. Ming capture Dale, le Dr Zarkov et Barin, laissant Flash seul dans le royaume de Vultan, et ordonne sa destruction. Flash parvient à s’enfuir avant que le royaume explose. Il va convaincre Vultan et ses soldats (qui se sont réfugiés sur Arboria) de se joindre à lui pour détruire Ming.

Le morceau commence au moment de l’attaque de Flash contre Mongo. Il reprend l’instrumental de Flash’s Theme, seul reste les “Flash” des paroles de la chanson. Il y a également plus de sons de synthétiseur, d’effets sonores, le tout entrecoupé par des extraits de dialogue du film.

Flash To The Rescue ©Queen Official SOLAR Music Rights Management, EMI Music Publishing

  • Vultan’s Theme (Attack Of The Hawk Men)

Morceau composé par Freddie Mercury.

Les hommes-oiseaux de Vultan attaquent le vaisseau Ajax (qui est chargé de la protection de la planète Mongo).

Morceau où le synthétiseur est encore omniprésent entrecoupé d’effets sonores de tirs de lasers et de dialogue du film.

Vultan’s Theme (Attack Of The Hawk Men) ©Queen Official UMG, CMRRA, SOLAR Music Rights Management, PEDL, EMI Music Publishing, Warner Chappell, BMI – Broadcast Music Inc., LatinAutor – SonyATV, LatinAutor, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM

  • Battle Theme

Morceau composé par Brian May.

Les hommes-oiseaux étant en difficulté, Flash, Vultan et d’autres soldats leur viennent en aide et prennent d’assaut le vaisseau. Ils en prennent le contrôle après avoir tué tout l’équipage.

Le morceau reprend Flash’s Theme mais à la guitare électrique, avec plus de rythmique, lui donnant un côté plus rock. Le titre est entrecoupé par des dialogues du film et se termine par le bruit d’une explosion (qui a lieu pendant l’assaut).

Battle Theme ©Queen Official SOLAR Music Rights Management, EMI Music Publishing

  • The Wedding March

Morceau composé par Brian May.

Pendant ce temps sur Mongo, Aura libère Barin et le Dr Zarkov. En même temps, Dale est emmenée à Ming pour se marier avec lui.

Reprise de la Marche Nuptiale à la guitare électrique par Brian May, avec quelques sons de cymbales à la fin du morceau.

The Wedding March ©Queen Official LatinAutor, BMI – Broadcast Music Inc., SOLAR Music Rights Management, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, Sony ATV Publishing, EMI Music Publishing, LatinAutor – SonyATV

  • Marriage Of Dale And Ming (And Flash Approaching)

Morceau composé par Brian May et Roger Taylor.

Pendant la cérémonie de mariage entre Dale et Ming, Flash seul à bord du vaisseau Ajax fonce droit sur le royaume Mongo.

Le morceau commence par la reprise de Flash’s Theme à la guitare électrique, avec seulement comme parole “He saved everyone of us“, entrecoupé de dialogues du film. Le morceau est ensuite interrompu pour enchaîner sans transition sur une autre partie. On a alors le dialogue du mariage entre Dale et Ming. Le Flash’s Theme reprend ensuite avec les paroles “He’s a miracle / King of the impossible” pour finir sur la fin du dialogue.

Marriage Of Dale And Ming (And Flash Approaching) ©Queen Official LatinAutor, BMI – Broadcast Music Inc., SOLAR Music Rights Management, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, Sony ATV Publishing, EMI Music Publishing, LatinAutor – SonyATV

  • Crash Dive On Mingo City

Morceau composé par Brian May.

Flash fonce sur le royaume Mongo et en atterrissant il transperce Ming avec la pointe du vaisseau.

Le morceau commence par la reprise du son de basse du Flash’s Theme, ponctué par des accords de guitare. Le morceau s’interrompt pour laisser place aux dialogues du film.

Crash Dive On Mingo City ©Queen Official UMG, CMRRA, BMI – Broadcast Music Inc., UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, Warner Chappell, PEDL, LatinAutor – SonyATV, LatinAutor, EMI Music Publishing

  • Flash’s Theme Reprise (Victory Celebrations)

Morceau composé par Brian May.

Ming meurt. Tout le monde célèbre la victoire et encense Flash pour les avoir sauver et libérer de Ming.

Le morceau est une reprise du Flash’s Theme, avec au début le passage contenant les paroles “He’s for everyone of us/Stand for everyone of us / He saved with a mighty hand / Every man every woman / Every child – he’s a mighty flash”. La reprise est ensuite effectuée au piano, entrecoupé de dialogues du film. Puis se sera simplement l’instrumental original qui sera utilisé avec quelques sons supplémentaire de synthétiseur.

Flash’s Theme Reprise (Victory Celebrations) ©Queen Official EMI Music Publishing

  • The Hero

Morceau écrit par Brian May.

La chanson sert à illustrer le générique de fin du film. Les paroles au début de la chanson disent que l’on peut être n’importe qui et devenir un héro. Puis on a des reprises du Ming’s Theme et du Flash’s Theme mais un peu retravaillé.

The Hero ©Queen Official LatinAutor, SOLAR Music Rights Management, Warner Chappell, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, PEDL, BMI – Broadcast Music Inc., EMI Music Publishing, LatinAutor – SonyATV

Les titres de l'album:
  1.  Flash’s Theme   (Brian May)
  2.  In The Space Capsule (The Love Theme)   (Roger Taylor)
  3.  Ming’s Theme (In The Court Of Ming The Merciless)   (Freddie Mercury)  
  4.  The Ring (Hypnotic Seduction Of Dale)    (Freddie Mercury)
  5.  Football Fight   (Freddie Mercury)
  6.  In The Death Cell (Love Theme Reprise)   (Roger Taylor)
  7.  Execution Of Flash    (John Deacon)
  8.  The Kiss (Aura Resurrects Flash)    (Freddie Mercury)
  9.  Arboria (Planet Of The Tree Men)    (John Deacon)
  10.  Escape From The Swamp    (Roger Taylor)
  11.  Flash To The Rescue    (Brian May)
  12.  Vultan’s Theme (Attack Of The Hawk Men)    (Freddie Mercury)
  13.  Battle Theme    (Brian May)
  14.  The Wedding March   (Richard Wagner, arr. par Brian May)
  15.  Marriage Of Dale And Ming (And Flash Approaching)   (Brian May & Roger Taylor)
  16.  Crash Dive On Mingo City    (Brian May)
  17.  Flash’s Theme Reprise (Victory Celebrations)   (Brian May)
  18.  The Hero    (Brian May)
Crédits:
  • Freddie Mercury : chant, piano, synthétiseur, chœurs
  • Brian May : guitare électrique, synthétiseur, piano, orgue, chant (avec Freddie Mercury sur Flash’s Theme), choeurs
  • Roger Taylor : batterie, timbale, synthétiseurs, chœurs
  • John Deacon : guitare basse, guitare, synthétiseur
  • Musicien additionnel : Howard Blake: arrangements orchestraux additionnels

© QFFC 2019 – 2020 – Toute reproduction, partielle ou totale, de cet article est interdite.