A Day At The Races

A Day At The Races

Le 10 Décembre 1976 sort le 5ème album du groupe qui choisit “A Day At The Races” comme titre qui, comme son ainé “A Night At The Opera“, est tiré d’un titre de films des Marx Brothers, fameux comédiens Américains, rois de l’absurde et du burlesque.

Il prend la suite directe de son prédécesseur en nous offrant un côté plus sobre et intimiste, tout en gardant l’extraordinaire diversité musicale qui fait leur marque de fabrique.
Bien reçu par les critiques, l’album sortira chez EMI pour l’Angleterre et chez ELEKTRA pour le marché américain. Il se classera numéro 1 au Royaume Uni, au Japon ainsi qu’aux Pays-Bas et 5ème aux Etats-Unis.

Enregistré entre les mois de Juillet et de Novembre 1976 dans quatre studios (The Manor Studio près d’Oxford , Sarm West Studio, Wessex Studio, et Advision Studio à Londres), l’album bénéficiera en avant première d’une promotion grandiose en rapport avec son titre.

En effet, le groupe et le manager John Reid ont organisé le 16 Octobre 1976, une somptueuse soirée de lancement pour la presse afin de promouvoir l’album à venir à l’hippodrome de Kempton Park à Sunbury-on-Thames. Une course spéciale appelée “A Day At The Races”  est organisée en leur honneur et parrainée par EMI avec un prix de 3 000£. Le groupe y assiste des tribunes avec leurs femmes et amies respectives et pariera même sur ses chevaux favoris.

A Day At The Races“, composé de 10 titres, sortira en 1976 sous le format vinyle 33 tours (ref UK: EMTC 104, 0C 066-98 485), cassette (ref UK: TC-EMTC 104, OC 262-98 485), cassette 8 pistes (ref UK: 8X-EMTC 104, OC 362 – 98 485), avec d’ailleurs un ordre différent sur l’édition 8 pistes Anglaise pour les titres puisque l’album y commence par  Somebody To Love alors que l’on sait tous qu’il est introduit par le génial Tie Your Mother Down !!

Il paraitra ensuite en décembre 1986 sous format CD (ref UK: CDP 7 46208 2), réédité en 1993 en version remastérisée,  puis en 1998 et 2004 en version CD mini LP pour le marché nippon, et en double CD en 2011. Pour les rééditions vinyle, ce sera en 180g en 2009 et en couleur dans le coffret “Studio Collection” en 2015.

 Cinq singles seront extraits de l’album :

  • Le magnifique Somebody To Love écrit part Freddie Mercury, avec en Face B White Man écrit par Brian May (pour la Pologne, ce sera Long Away) sort le 12 Novembre 1976.

  • Le fameux Tie Your Mother Down, écrit par Brian, avec en face B You and I, chanson écrite par John Deacon (les Etats-Unis, le Canada, le Japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande auront Drowse pour Face B), sort lui le 4 Mars 1977.
    A noter qu’ici c’est la version single pour Tie Your Mother Down et non la version album , amputée d’une minute. Ni  la superbe intro de Brian à la guitare ni la suivante à l’Harmonium n’apparaissent.

  • Le 25 Mars 1977, Teo Torriate/Let us cling together, écrit par Brian, sortira uniquement pour le marché japonais avec en Face B Good Old Fashioned Lover Boy écrit par Freddie.

  • Queen ‘s First EP”, single de 4 titres avec Good Old Fashioned Lover Boy, Death On Two Legs (tiré de “A Night To The Opera”), Tenement Funster (de “Sheer Heart Attack“) et White Queen (de “Queen II“), sortira le 20 Mai 1977.
    Il sera, comme son nom l’indique, le premier 4 titres (et le seul d’ailleurs).

  • Long Away, écrit par Brian avec en Face B You and I écrite par John, sortira le 7 juin 1977 pour les marchés Américains, Canadiens, et Néo-Zélandais seulement.

A Day At The Races” sera le premier album autoproduit par le groupe lui-même. Ils seront assistés par Mike Stone pour la conception.

Il commence donc par Tie Your Mother Down avec son intro inspirée du pays du Soleil Levant, puis l’harmonium qui sera le reflet de la fin de la dernière chanson de l’album Teo Torriatte, une sorte d’épanadiplose, comme la fin d’un cycle : le début de l’une étant la fin de l’autre, venant clôturer en beauté l’album, jumeau de “A Night at The Opéra” . Cela annoncera les futurs changements à venir sur le successeur “News Of The World“.

La pochette est également dans la même lignée artistique que “A Night at The Opéra“, avec le même design mais cette fois-ci sur fond noir, adapté par David COSTA, toujours avec le logo du groupe (The Crest) constitué des signes astrologiques des membres du groupe (les deux lions pour John Deacon et Roger Taylor, le crabe pour le signe du cancer de Brian May, et les deux petites nymphes comme illustration du signe le la vierge pour Freddie Mercury) surmontés par le Phoenix symbole de renaissance et renouveau perpétuel.

La pochette s’ouvre sur une photo du groupe durant le Live du 18 Septembre 1976, à Hyde Park (jouant sans doute la chanson 39’ de l’album précédent, car on y voit Roger debout au tambourin et grosse caisse, ainsi que Brian à la guitare acoustique).

La pochette intérieure qui renferme le précieux disque est illustrée d’une photo de chaque membre du groupe, dont un poster sera édité, et que l’on pourra commander à l’époque via le Fan-Club.

Liste des chansons:
  • Tie Your Mother Down
    Chanson écrite par Brian May en 1968 sur l’île de Tenerife pendant ses études d’Astronomie, deux ans avant la formation initiale du groupe. Il la présentera au groupe des années plus tard.
    Le titre provisoire, qui était à la base une blague pour Brian, va plaire à Freddie et sera intégré tel quel.
    La chanson commence par une première intro sur un thème japonisant de Brian à la guitare, plutôt calme au début, dont l’intensité va monter crescendo pour annoncer la deuxième intro à l’harmonium qui se retrouvera donc à la fin de la dernière chanson de l’album  Teo Torriate. Et voilà le riff heavy de Brian et Freddie qui déboule et nous chamboule pendant 4mn48.
    Sortie en single le 4 mars 1977, elle sera accompagnée d’une vidéo promotionnelle réalisée par Bruce Gowers, tirée d’un tournage au  Nassau Coliseum de Long Island en Février 1977, pendant leur tournée Américaine. Elle sera d’ailleurs en ouverture de beaucoup de concerts du groupe.

Tie Your Mother Down © Queen Official UMG, BMI – Broadcast Music Inc., LatinAutor, CMRRA, SOLAR Music Rights Management, LatinAutor – SonyATV, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, EMI Music Publishing

  • You Take My Breath Away
    Douce ballade écrite par Freddie Mercury, elle est très influencée par les harmonies pentatoniques japonaises, Freddie y interprétant à lui tout seul  tous les chœurs et le piano.

You Take My Breath Away © Queen Official UMG, CMRRA, BMI – Broadcast Music Inc., EMI Music Publishing, LatinAutor, LatinAutor – SonyATV, SOLAR Music Rights Management, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM

  • Long Away
    Écrite et interprétée par Brian May, cette chanson à l’ambiance mélancolique où Brian joue sur la partie rythmique, non pas sur sa Red Special mais sur une guitare BURNS 12 cordes.
    Elle sortira en single pour 3 pays seulement.

Long Away © Queen Official UMG, SOLAR Music Rights Management, BMI – Broadcast Music Inc., CMRRA, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, EMI Music Publishing, LatinAutor, LatinAutor – SonyATV

  • The Millionaire Waltz
    Cette chanson écrite par Freddie Mercury, apparait à son début comme un petit interlude à l’ambiance Johann Strauss, fait référence à John Reid, manager du groupe à ses débuts (il était également manager d’Elton John).
    Au bout de deux minutes, la voilà qui s’envole avec un solo de Brian et des suppliques de Freddie sur «come back to me» pour repartir  sur Freddie prenant les intonations de Marlène Dietrich, avant de finir sur le rythme valse du début.

The Millionaire Waltz © Queen Official UMG, LatinAutor – SonyATV, CMRRA, LatinAutor, EMI Music Publishing, BMI – Broadcast Music Inc., UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, SOLAR Music Rights Management

  • You And I
    Ballade écrite par John Deacon, elle termine la première face de l’album sur support vinyle.
    Elle figurera en Face B de Tie your Mother Down mais ne sera jamais jouée en live.

You and I © Queen Official UMG, CMRRA, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, BMI – Broadcast Music Inc., SOLAR Music Rights Management, LatinAutor, LatinAutor – SonyATV, EMI Music Publishing

  • Somebody To Love
    Écrite par Freddie Mercury, c’est la première à être extraite de l’album et à être sortie en 45 tours, et c’est le carton de l’album, la pièce maitresse, quelle chanson !!
    Inspirée par la chanteuse soul Aretha Franklin et teintée de Gospel, elle nécessitera, comme sa cousine Bohemian Rhapsody (sortie l’année précédente) de nombreuses pistes d’enregistrements des voix des garçons pour recréer un chœur Gospel de 100 chanteurs. Freddie nous livre ici toute l’étendue de son spectre vocal, sur le thème introspectif de la recherche de l’amour.
    Le clip promotionnel  qui l’illustrera  reprendra des extraits de leur concert à Hyde park en Septembre, ainsi que des scènes tournées aux studios SARM , qui montrent le groupe en train d’enregistrer le titre.
    Elle se classera numéro 2 en Angleterre.
    Lors du “Freddie Mercury Tribute” du 20 Avril 1992, elle sera reprise avec le groupe par George Michael et ressortira d’ailleurs en single et en EP.

Somebody To Love © Queen Official UMG, UMPG Publishing, SOLAR Music Rights Management, LatinAutor – PeerMusic, LatinAutor, BMI – Broadcast Music Inc., LatinAutor – SonyATV, CMRRA, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, EMI Music Publishing

  • White Man
    Chanson écrite par Brian May, sur le thème fort et émouvant de la souffrance du peuple Amérindien face aux colons Européens .
    Elle sortira en Face B de Tie Your Mother Down et sera un des moments forts des concerts entre 1977 et 1979 avec des solos vocaux de Freddie et de guitare de Brian.

White Man © Queen Official UMG, EMI Music Publishing, CMRRA, SOLAR Music Rights Management, LatinAutor – SonyATV, BMI – Broadcast Music Inc., UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, LatinAutor

  • Good Old-Fashoned Lover Boy
    Écrite par Freddie Mercury en style “ragtime”, elle conte les aventures d’un amoureux “à l’ancienne”, attendant avec impatience des moments de romance et de réjouissance.
    On peut y entendre leur ingénieur du son Mike Stone qui répond à Freddie “Hey boy where’d you get it from, Hey boy where did you go?”.
    Queen l’interprétera en « faux live » à l’émission anglaise “Top Of The Pops” en 1977.
    Elle fera partie du premier EP du groupe sorti le 20 Mai 1977.

Good Old Fashioned Lover Boy (Top of the Pops 1977) © Queen Official UMG, CMRRA, LatinAutor – UMPG, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, LatinAutor, LatinAutor – SonyATV, EMI Music Publishing, SOLAR Music Rights Management, BMI – Broadcast Music Inc.

  • Drowse
    Écrite et interprétée par Roger Taylor.
    Chanson du batteur, pour une fois tout en douceur, elle est empreinte de nostalgie. On y retrouve le thème de l’adolescence, ses tristesses, son ambition et ses errances.
    Roger y joue tous les instruments accompagné par Brian en guitare Slide .

Drowse © Queen Official UMG, LatinAutor, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM, LatinAutor – SonyATV, CMRRA, SOLAR Music Rights Management, BMI – Broadcast Music Inc., EMI Music Publishing

  • Teo Torriate (Let Us Cling Together)
    Voulant rendre hommage aux fans japonais du groupe, Brian écrit cette chanson qui ne sortira en single que chez eux d’ailleurs (donc un peu plus difficile à trouver).
    Elle alterne des couplets en anglais et en japonais et se termine par la mélodie à l’harmonium que l‘on entend en intro de Tie Your Mother Down, la première chanson de l’album, terminant ainsi le cycle.

Teo Torriatte (2005 Video) © Queen Official UMG, CMRRA, SOLAR Music Rights Management, BMI – Broadcast Music Inc., LatinAutor, LatinAutor – SonyATV, EMI Music Publishing, UNIAO BRASILEIRA DE EDITORAS DE MUSICA – UBEM

Crédits:
  • Freddie Mercury : chant, piano, chœurs
  • Brian May : guitare, harmonium, chœurs, chant (sur Long Away), slide guitare, Toy koto
  • John Deacon : basse, guitare acoustique
  • Roger Taylor : batterie, percussions, chœurs, chant (sur Drowse)
  • Mike Stone : voix additionnelle sur Good Old Fashioned Lover Boy
Bonus:
  • Réédition CD de 1991:

Tie Your Mother Down (1991 Remix)
Somebody to Love (1991 Remix)

  • Deluxe Edition Bonus de 2011:

Tie Your Mother Down ( backing track mix 2011)
Somebody to Love (version live Milton Keynes Bowl , juin 1982)
You Take my Breath Away (version live Hyde Park , septembre 1976)
Good Old Fashioned Lover Boy (Top Of The Pop, juillet 1977)
Teo Torriatte (HD mix)

  • 2011 ITunes LP bonus videos:

You Take My Breath Away (version live Earl’s Court , juin 1977)
Tie Your Mother Down (version live Milton Keynes Bowl , juin 1982)
Somebody to Love (promo video)

© QFFC 2019 -2020 – Toute reproduction, partielle ou totale, de cet article est interdite.