I’m Going Slightly Mad

I’m Going Slightly Mad

“I’m Going Slightly Mad” est le deuxième extrait de l’album “Innuendo” a paraitre en single le 4 mars 1991. Comme tous les autres titres de l’album il est crédité à Queen, mais Freddie en est l’auteur, aidé de son ami Peter Straker.

La pochette est une illustration de Grandville, le morceau dure 4’27, c’est The Hitman qui figure en face B, Lost Opportunity, chanté par Brian, titre non retenu pour l’album est en deuxième titre de la face B du maxi 45 tours.

45 Tours (Ref UK: QUEEN 17 – Ref EU: 006-20 4257 7)

FACE AFACE B
  • I’m Going Slightly Mad (4:22)
  • The Hitman (4:56)

Maxi 45 Tours (Ref UK: 12 QUEENG 17 – Ref EU: 060-20 4257 6)

FACE AFACE B
  • I’m Going Slightly Mad
  • The Hitman
  • Lost Opportunity

45 Tours Shape Single Picture Disc (Ref UK: QUEENPD 17 / 20 4257 0)

FACE AFACE B
  • I’m Going Slightly Mad (4:22)
  • The Hitman (4:56)

CD Single (Ref UK: CD QUEEN 17 – Ref EU: 20 4257 2)

FACE AFACE B
  • I’m Going Slightly Mad
  • The Hitman
  • Lost Oppoetunity

En Face B du single, on retrouve The Hitman, une chanson bien rock officieusement signée de Brian May.  C’est brut, très heavy, Brian nous offre un son puissant.

The Hitman © Queen Official – Believe Music, SOLAR Music Rights Management, CMRRA, LatinAutor, LatinAutor – SonyATV, UBEM, EMI Music Publishin.

Sur le Maxi single, Brian May nous interprète un superbe morceau jazzy. Ce titre enregistré pendant les sessions de Innuendo ne fut pas retenu pour figurer sur l’album.

Lost Opportunity © Queen Official – Believe Music, SOLAR Music Rights Management, CMRRA, LatinAutor, LatinAutor – SonyATV, UBEM, EMI Music Publishin.

L'avis de Marie Berginiat * :​

…”I’m Going Slightly Mad” est, sans aucun doute, l’un des titres les plus sombres de l’album mais également de la carrière de Queen et des morceaux écrits par Freddie Mercury. L’introduction de clavier, jouant un ostinato mélodico-rythmique très simple, laisse place à des sonorités planantes tandis que Freddie Mercury, dans une ligne mélodique assez sobre, évoque la folie qui le hante et qui s’approche de lui. Les thèmes mélodiques sont assez répétitifs et l’accompagnement est simple, jouant principalement des accords servant à valoriser la voix de Mercury. L’accompagnement du synthétiseur, dont les sonorités semblent mécanisées, contribuent à installer une sorte de mal-être chez l’auditeur, là où l’instrument était souvent utilisé par le groupe pour donner un aspect plus moderne à sa musique. La voix de Freddie Mercury reste également dans un registre medium tendant souvent vers le grave, ce qui finalement, est assez peu conventionnel chez Queen…

© Extrait du livre “Queen, la discographie, une approche musicale” de Marie Berginiat et Nick Braae

Le titre est fait de nombreuses nappes de synthés, de choeurs ce qui crée une ambiance assez étrange.

Le clip l’est tout aussi, on y voit Freddie sombrer peu à peu dans la folie. Cette vidéo est exceptionnelle, surréaliste, un mélange de Burton, Dali et Buñuel…
John joue le rôle du Bouffon, Brian May est magnifique en pingouin, Roger la joue Homme invisible et Freddie au look “Oscar Wilde” et magnifique en bananier ! Tous semblent laisser libre cours à leurs délires…

Le clip est réalisé par Rudi Dolezal et Hannes Rossacher.

I’m Going Slightly Mad © Queen Official – Believe Music, SOLAR Music Rights Management, CMRRA, LatinAutor, LatinAutor – SonyATV, UBEM, EMI Music Publishin.

* Merci à Marie Berginiat de nous autoriser à utiliser des extraits de son livre “Queen, la discographie, une approche musicale“. Queen, la discographie, une approche musicale, le livre de Marie Berginiat et Nick Braae est édité aux éditions Carton Blanc – ISBN : 978-235779-826-7

Pour acquérir le livre de Marie et Nick : Fnac, Amazon

Toute reproduction, partielle ou totale, de cet extrait est interdite sans autorisation des auteurs.

© QFFC 2020 – 2021 – Toute reproduction, partielle ou totale, de cet article est interdite.