Le Vrai du Faux

Le Vrai du Faux

Article de Didier Limagne (disquaire au Marché Dauphine, Saint Ouen), publié le 23 avril 2020 sur le groupe Facebook : Queen France Fanclub

On va être sérieux deux minutes . Nos amis teutons et hollandais se sont fait une spécialité dans la production de disques vinyles contrefaits.

Sur Queen, depuis le film, cela fleurit dans tous les salons et certains vendeurs ne préviennent pas de ce qu’ils vendent (voire ne le savent pas, cela m’est déjà arrivé).

Outre les couleurs ignobles de certaines éditions du nato, les références cocasses (DC10 pour un vinyle noir alors que DC veut dire disque couleur, blanc en l’occurrence) et les picture discs d’albums qui n’ont jamais existé (hors les deux éditions de Jazz en France sous la ref PIC3 et là encore il faut savoir les reconnaître), il peut y avoir des cas plus litigieux où même le spécialiste que je suis a besoin d’y regarder à deux fois.

Sont le plus souvent concernés le Nato (y compris le blanc, très bien fait avec le sticker), le Wembley, le live killers, Innuendo qui en voit de toutes les couleurs et le greatest hits

“Beau, mais c’est un faux, il n’existe pas de Picture Disc officiel de Innuendo”

3 trucs simples à connaitre pour distinguer un disque d’époque d’une vulgaire contrefaçon

1 / Le prix

C’est surtout vrai en salon, moins évidemment en broc mais une pure pièce à 15€, il y a fort à parier que ce soit un faux.

Je suis bien placé pour le savoir, disquaire, c’est vendre mais c’est aussi acheter. Le premier truc que l’on fait en s’installant donc avant l’ouverture au public, c’est d’aller voir ce qu’ont les collègues. Si ce type de pièce est encore là à ce prix c’est qu’il y a une bollock in the soup.

2 / L’intérieur de la pochette

Je sais c’est tout con mais si vous regardez l’intérieur de la pochette d’un disque qui a prétendument plus de 30 ans et que celle ci est blanche immaculée comme une aube de communiante, c’est un faux. Le carton a une tendance à jaunir avec le temps.

3 / Le numéro de matrice

C’est le numéro qui est gravé sur le vinyle en bordure de label, le plus souvent avec une police “manuscrite” et qui correspond généralement à la ref . Si ce numéro est gratté ou absent c’est un faux.

Une preuve d'authenticité, la référence manuscrite

J’entends déjà le sempiternel couplet de la moralité des disquaires. Pas de problème, on n’est ni mieux ni moins bien que le reste de la société. Marché Dauphine (maison…snif), ça tient la route, c’est du high level. Sur les salons j’ai vu de tout (on a même essayé de me vendre un Queen Made in Heaven signé par Freddie)

Un soi disant Picture Disc promo anglais, Jazz a été édité en Picture uniquement en France puis réédité dans ce format en 2018 pour les 40 ans de l’album .

De manière générale, c’est à vous d’être responsable de vos achats et de savoir ce que vous achetez. Renseignez-vous, le vendeur est là pour vous répondre. S’il ne le fait pas ou ne le peut pas, fuck off, allez en voir un autre.

Ne cedez pas non plus à la facilité du joli, du sexy. C’est vrai, le Calling all Girls US est moche et pas donné (35 / 40€) mais il est officiel alors que le picture de Mr Bad Guy beaucoup plus appétissant est un fake.

45 Tours américain de Calling All Girls, 1982

Fondamentalement, arrêtez de dissocier vos comportements d’achats de disques de vos comportements d’achats de tous les jours, c’est la même chose même s’il est entendu que c’est plus excitant de trouver un Tie your Mother Down français qu’un roti de boeuf. Bon exemple, d’ailleurs, le roti de boeuf. Oui, le filet de boeuf est plus cher que le paleron et si plus malins que les autres, vous voulez faire griller du paleron, vous y laisserez vos molaires en pestant contre le boucher et contre le boeuf dans un même élan.

Pour finir, faites-vous plaisir, ne spéculez pas. Lorsque l’on me demande si ce disque à 8 balles va prendre de la valeur, je réponds invariablement non et qu’il y a sans doutes de meilleures opérations sur les marchés boursiers.

Voilà, et SVP, merci de Boycotter ces enc… d’amazon

Le Vrai du Faux © Toute reproduction, partielle ou totale, de la présente publication est interdite sans autorisation de l‘auteur.

© Didier Limagne 2020

ROCKYOU RECORDS – Rendez-vous au stand 266
Marché Dauphine
Puces de Paris Saint-Ouen
132-140 rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen,
pour rencontrer Didier Limagne.