Journey’s End

Roger Taylor - Journey's End

Le 5 mai 2017 sort en numérique le single “Journey’s End” de Roger Taylor.

Le single sortira ensuite le 24 novembre 2017, en 33 tours EP 4 titres au format 10″  (ref US: OVS10-245, 816651013166).

Enfin, une édition limitée du single, éditée à 700 exemplaires, sortira le 21 avril 2018 pour le “Record Store Day”. Il sera en format 45 tours de 10 pouces (soit 25 centimètres, alors que les 45 tours sont au format 7″ et les albums en 12″) (ref EU: 0602567332435).

Crédits :

La chanson est composée par Roger Taylor et elle est produite par Joshua J Macrae et Roger Taylor.

Roger Taylor : chant, piano, synthétiseurs, guitare, contrebasses électrique
Joshua J. Macrae : Synthétiseurs additionnels
Jason Falloon : Guitare additionnelle

Les paroles parlent de la mortalité et de la beauté éphémère.

Roger Taylor parle de sa chanson ainsi:
”Je pense qu’il s’agit essentiellement de pensées sur la mortalité. Nous ne rajeunissons pas, vous devriez commencer à penser à la fin (…)” (source: rogertaylor.info)

In my life, I’ve always dreamed
In my dreams, I live to fly
And when I fly, I’m flying blind
So many questions, spring to mind
And see the snakes, around the bend
On my way, to journey’s end

Around the bend, just out of sight
Around the corner, shines a light
Just out of touch, and out of reach
Beyond all sound,
Beyond all speech
The curtain falls, but who knows when
Hmm, my journey ends
My journey’s end

Fly, like the swallows,
That dance through the sky
Fly, into tomorrow
Through the wind, through the fire.

Fly, like an eagle
Fly straight, with no fear
Fly, from all sorrows
From all sadness,
From all care.

Fly…

Dans ma vie, j’ai toujours rêvé
Dans mes rêves, je vis pour voler
Et quand je vole, je vole à l’aveugle
Tant de questions me viennent à l’esprit
Et voir les serpents, dans le virage
Sur mon chemin, vers la fin du voyage

Dingue, hors de vue
Au coin de la rue, brille une lumière
Juste hors de contact, et hors de portée
Au-delà de tout son,
Au-delà de toute parole
Le rideau tombe, mais qui sait quand
Hmm, mon voyage se termine
Mon voyage se termine

Vole, comme les hirondelles,
Qui dansent dans le ciel
Vole vers le lendemain
A travers le vent, à travers le feu.

Vole, comme un aigle
Vole droit, sans peur
Vole, de toutes les peines
De toute tristesse,
De tout soin.

Vole…

Le Clip :

La vidéo est réalisée par Stuart Brennan. Le tournage a eu lieu dans les Cornouailles, mais également dans la propriété de Roger et dans la cathédrale de Truro.

Roger apparaît tout au long de la vidéo, comme une ombre déguisée derrière des lunettes noires et un chapeau. Ils traverse différents décors, à la fois en pleine nature, mais aussi dans une cathédrale ou en pleine ville. Quelques images de guitares viennent entrecoupées ces images et également des images de public lors de concert. Le tout donne une sensation de rêve éveillé.

Dans la vidéo, on peut voir Sarina Taylor (la femme de Roger, qui est actrice et danseuse), mais aussi Clare Taylor (la sœur de Roger), et Genevieve Potgieter (sœur de Sarina Taylor).

Le casting de la vidéo :

Roger Taylor : Lui-même

Sarina Taylor : Danseuse de Tango

Flavio de Brito : Danseur de Tango

Genevieve Potgieter : Lady of the Night

Clare Taylor et Kate Webster : figurants

Photo de Brendan McGinty

Production de Stuart Brennan, Sarina Taylor et Roger Taylor

Roger Taylor – Journey’s End (Full Length Version) © Roger Taylor Solo Believe Music, Roger Taylor, CMRRA, EMI Music Publishing

© QFFC 2019-2021 – Toute reproduction, partielle ou totale, de cet article est interdite.

Une réflexion sur “Journey’s End

Commentaires fermés.