Killer Queen – by Mick Rock

Killer Queen

Article de Olivier Ruth et Leoj Edueibis publié le 3 mars sur le groupe Facebook Queen France Fanclub.

La galette de la semaine a des pages, une couverture, et ne se met pas sur un tourne-disques…. Et oui, cette semaine, nous allons évoquer un livre ! Au moment de quitter l’univers de Queen II et d’entrer dans celui de Sheer Heart Attack, c’est le moment d’évoquer une rencontre historique, qui marquera le début de carrière du groupe…Mick Rock.
Photographe de génie, prisé des rock stars, qui se bien ensuite surnommé « The Man Who Shot The Seventies », Mick Rock a d’abord été associé à David Bowie, qu’il a rencontré au début de l’année 1972.
Pour le premier album, le groupe avait choisi de créer sa pochette lui-même. Pour tenter le gros coup, Queen et son management décidèrent de confier la création graphique à un photographe réputé. C’est le signe d’une volonté forte de promotion du groupe, qui ne s’est pas reflétée ensuite par la sortie des singles. Bienvenue Mick Rock ! Et sa création iconique de la pochette de Queen II, qui sera recréée pour l’occasion du clip de Bohemian Rhapsody.
Le travail de Mick Rock sera tant apprécié qu’il sera de nouveau embauché pour l’album suivant, « Sheer Heart Attack ». Le groupe se retrouve alors aspergé de vaseline sous l’objectif de Mick Rock, peut-être pour mieux laisser s’immiscer l’image du groupe dans notre… subconscient.
En 2003, Mick Rock nous a laissé une trace de son passage mémorable dans la vie du groupe, sous forme d’un livre regroupant les différents clichés pris à cette époque, pour les séances photos officielles et pour d’autres moments plus privés.
Mais bon, un livre, ce n’est qu’un livre ! Quel intérêt pour un collectionneur ? Et bien Mick Rock a fait les choses en grand. Pas de format poche ici, mais un livre luxueux et limité ! 2.500 exemplaires seulement furent produits, et signés des mains de Mick Rock, Brian May et Roger Taylor (bien qu’il semble que celui-ci n’ait pas signé toutes les copies). 11 papiers différents furent utilisés pour réaliser ce livre de 212 pages, de 34 centimètres sur 24. Et ce n’est pas tout. Les 350 premières éditions furent reliées en cuir, comme celle représentée dans les photos ci-dessous. Ces copies comprennent également une reproduction signée par Mick Rock. C’est la version Deluxe, la plus recherchée ! Le prix de vente à l’époque était de 375 GBP (535 €), contre 225 GBP (320 €) pour la version standard. Genesis Publications s’est taillé une vraie réputation dans les livres de qualité. D’autres livres, couvrant d’autres artistes, sont également disponibles.
Plus tard, Omnibus sortira une version du livre bien plus classique et abordable, rendant plus accessible le travail du photographe.
Venez feuilleter ce livre avec nous à Paris ou Montreux cette année !!

This week’s pancake has pages, a cover, and does not fit on a turntable… Yes, this week we’ll talk about a book ! At the time of leaving Queen II’s universe and entering into Sheer Heart Attack, it’s the perfect moment to talk about an historical meeting, that will be important at the start of the group’s career… Mick Rock.
A genius of a photographer, loved by rock stars, and who would later be called « The Man Who Shit The Seventies », Mick Rock was first linked with David Bowie, that he met at the start of the year 1972.
For the first album, the band members had chosen to create its cover themselves. To try to break through, Queen and its management decider to hand its graphic creation to a renowned photographer. This is the sign of a true will to promote the band, which was not so apparent afterwards with the release of singles. Here comes Mick Rock ! And its iconic creation of the Queen II cover, later recreated for the Bohemian Rhapsody clip.
Mick Rock’s work will be so appreciated that he will be hired again for the next album, « Sheer Heart Attack ». The band members will then find themselves covered with vaseline under Mick Rock’s camera, probably to let the band’s image penetrate better our… subconscious.
In 2003, Mick Rock let us a trace of its memorable venture in Queen’s life, under the shape of a book, gathering some of the shots he took at that time, for official photo shots of for more private moments.
But, well, a book is a book. What is the interest for a collector ? Well, Mick Rock made it big. No small format here, but a luxuous and limited release ! 2,500 copies only were produced and signed by Mick Rock, Brian May and Roger Taylor (even if Roger seemingly did not sign all the copies). 11 different papers were used to produce this 212-page gigantic book, 34 * 24 centimeters. And there’s more to say. The 350 first copies were leather-bound, as shown in the pictures below. These copies also include a reproduction signed by Mick Rock. It’s the Deluxe version, the most sought after ! The price at the time was 375 GBP (535 €) and 225 GBP (320 €) for the « Standard » version. Genesis Publications won a real reputation in the making of luxuous books. Other books, covering other artists, are available.
Later on, Omnibus editions released a classic and cheaper edition of the book, making Mick Rock’s work more easily available.
Come have a look at this book this year in Paris and Montreux !!

© Article d’Olivier Ruth et Leoj Edueibis, publié le 3 mars 2019 sur le groupe Facebook Queen France Fanclub

© Article by Olivier Ruth & Leoj Edueibis published on March 3rd on the Facebook group Queen France Fanclub